A propos de Vivonzeureux!

VIVONZEUREUX!
(EN ATTENDANT LA MORT)

le fanzine hoptimiste lucide

VIVONZEUREUX! LABEL VIRTUEL

24 mars 2005
Je veux retourner à  la maison
Pidgin english version
retourner maison
pidgin english

JC BROUCHARD with BIFF, BANG, POW !

"Someone stole my wheels" vidéo single

Extraire, deux ans après sa «sortie», un vidéo single de l'album «Me and Alan McGee», un disque virtuel de J.C. Brouchard, ça paraît aller suffisamment à l’encontre de tous les principes d’une industrie du disque à laquelle nous nous flattons de ne pas appartenir pour que nous sautions sur l’occasion !
Mais au-delà du paradoxe acommercial, ce qui nous a vraiment décidé à publier aujourd’hui ce vidéo single, c’est que nous disposons désormais des moyens techniques nous permettant de vous proposer en téléchargement gratuit le vidéo clip inédit de «Someone stole my wheels» par JC Brouchard & Biff, Bang, Pow !, réalisé en 1987, accompagné de deux faces B audio de la même année, restées elles aussi inédites jusqu’à ce jour.
Merci à J.C. Brouchard d’avoir accepté de nous communiquer ses souvenirs de la réalisation de ce clip.

Pol Dodu, août 2004.

JC BROUCHARD with BIFF, BANG, POW ! "Someone stole my wheels", Vivonzeureux! Records, 2004

Tous les titres peuvent être téléchargés d'un simple clic

Photo de pochette : photogramme extrait de la vidéo "Someone stole my wheels", prise de vue par Marie Camus

Ce single est extrait de l'album "Me and Alan McGee" de J.C. Brouchard

Quelques photos du concert de Biff, Bang, Pow ! à la M.J.C. Claudel de Reims le 25 octobre 1986 sont disponiblees ici

BIFF, BANG, POW !, Reims, 25/10/1986 : Andrew Innes
BIFF, BANG, POW !, Reims, 25/10/1986 : Christine Wanless
BIFF, BANG, POW !, Reims, 25/10/1986 : Alan McGee
BIFF, BANG, POW !, Reims, 25/10/1986 : Dick Green & Andrew Innes
La Radio Primitive, Rock Comptines, 1986 : Pol Dodu, Phil Sex & Raoul Ketchup
Someone stole my wheels : André Paillet
Someone stole my wheels : Amélie Hatté
Someone stole my wheels : J.C. Brouchard

JC BROUCHARD with BIFF, BANG, POW ! : Someone stole my wheels
collection : "Available"
ref : available 004

date de sortie : 22 août 2004

1 Someone stole my wheels (vidéo, Quicktime, 4 Mo)

(Christine Wanless)
par JC Brouchard with Biff, Bang, Pow !


vidéo réalisée par Marie Camus avec JC Brouchard, Reims, janvier 1987
une production Camuscope et lES rEDDITIONS pREMATUREES
prises de vues : Marie Camus et Francis Sellier
montage : Marie Camus
générique : Francis Sellier à l'Apple IIe
transfert numérique : Fabienne Mazay

avec, par ordre d'apparition (avec ou sans leur consentement !) :
Biff, Bang, Pow ! filmé live à la M.J.C. Claudel de Reims, le 25 octobre 1986 :
Andrew Innes : guitare, basse, voix
Alan McGee : guitare, voix
Dick Green : basse, guitare
Ken Popple : batterie
Christine Wanless : voix
et :
André Paillet
La factrice
Amélie Hatté
3 jeunes cyclistes
La marionnette de Gérald Aubépart
Raoul Ketchup, Phil Sex & Pol Dodu

audio disponible à l'origine sur :
face A de single (Creation Records, CRE 034 & CRE 034 T, 1986)
piste d'album ("The girl who runs the beat hotel", Creation Records, CRE LP 015, 1987)

 

2 Bébé Tchernobyl (MP3, 3,5 Mo)

(The Love Children / Saulfinger, adaptation française par JC Brouchard)
par JC Brouchard with The Love Children

enregistré à l'Acid Factory, Isle of Dogs, Londres
, le 29 avril 1987
produit par The Revolving Paint Dream

JC Brouchard, chant
Andrew Innes, instruments
Luke "Puke" Hayes, basse
Dick Green, guitare
Christine Wanless & choriste inconnue, choeurs

 

3 La bulle jaune (MP3, 2,1 Mo)

(The Revolving Paint Dream, adaptation française par JC Brouchard)
par JC Brouchard with The Formica Tops

vocaux enregistrés à l'Acid Factory, Isle of Dogs, Londres
, le 27 avril 1987
produit par The Revolving Paint Dream
piste instrumentale extraite de "Yellow ball", sur l'album "Off to heaven" de Revolving Paint Dream


JC Brouchard, chant

Philippe Roger, voix parlée

Andrew Innes, instruments
Luke "Puke" Hayes, basse

1986. Alan McGee a eu l’idée de sortir un single de Creation sous mon nom (Je suis depuis quelques temps son « conseiller spirituel »). Il s’agit de «Someone stole my wheels», un titre écrit, chanté et enregistré par Andrew Innes qui, d’après certaines sources, avait été prévu à un moment pour être le second single de Revolving Paint Dream, le groupe d’Andrew, sous le titre «Wheels on my scooter».


Le disque sort en octobre 1986, crédité à J.C. Brouchard with Biff, Bang, Pow ! Je ne vous dirai rien de son enregistrement, car je n’y ai participé en aucune façon, ma seule contribution ayant consisté à poser au bord de la Tamise sur l’Île aux Chiens, devant l’objectif de Luke Hayes, pour les photos qui figurent sur les étiquettes du 45 tours et du maxi (les deux photos sont légèrement différentes l’une de l’autre).
Par ailleurs, Marie Camus, une des nombreuses amies de la galaxie Primitive à Reims, venait de fonder l'association Camuscope pour développer des activités autour de la vidéo 8 mm, pour laquelle elle se passionnait depuis peu. L'idée nous est donc venue très vite de faire un vidéo clip pour "Someone stole my wheels", pour compenser mon absence sur le disque qui m'était crédité, et surtout pour rigoler.


Le 25 octobre 1986, nous avons profité du second concert rémois de Biff, Bang, Pow ! à la M.J.C. Claudel pour filmer le groupe, notamment pendant qu'il jouait "Someone stole my wheels". Comme tout le film, ces prises de vues ont été réalisées avec les moyens du bord, sans matériel professionnel, et notamment sans éclairage, ce qui explique pourquoi les images de Biff, Bang, Pow ! sur scène sont si sombres ! (Pour l'anecdote, signalons que ce jour-là, Libération avait dépêché un envoyé spécial à Reims depuis Paris, Christian Perrot. Quelques mois plus tôt, c'est Barbarian qui était venue voir Felt à Reims pour Libération. Comme quoi, on tenait là une rédaction qui lisait les communiqués qu'elle recevait et savait réagir !).
Pour le reste des prises de vues, nous sommes partis de quelques idées idiotes (montrer des pochettes de disques, tourner la caméra d'un quart de tour, utiliser la pochette du disque comme instrument de musique,...) et nous avons profité de l'occasion pour faire une galerie de portraits de nos amis rémois, du bébé de un an, chez qui les groupes de Creation étaient hébregés quand ils venaient à Reims, à mon voisin de 92 ans, Monsieur Paillet (qui est décédé un an plus tard, en février 1988, en pleine tournée française de Biff, Bang, Pow !), en passant par des animateurs de La Radio Primitive, et pas des moindres !


La réalisation du clip s'est terminée par un exploit : réussir à synchroniser la piste sonore avec les images du premier coup, de la manière la plus primitive possible, en enregistrant le disque vinyle en direct (pas de CD à l'époque...) de façon à ce que la musique démarre pile au bon moment !
Vues les conditions techniques (plusieurs générations de cassettes 8 mm, transférées sur une VHS, un format qu'aucune télé, même régionale, n'acceptait de toucher), ce clip n'a bien entendu jamais été diffusé publiquement, sauf sur la télé d'un café tourangeau, le 3 février 1988, un soir de concert annulé de Biff, Bang, Pow ! J'espère cependant que vous apprécierez ce document, témoignage des aventures françaises Creation Records et de son gourou improvisé.


Les deux titres audios qui acccompagnent ce clip ont été enregistrés en vue d'un single solo de JC Brouchard qui n'est jamais sorti. Alan avait réalisé un de ses gros plus coups commerciaux en sortant "Chernobyl baby", le single de Baby Amphetamine, un groupe préfabriqué pour l'occasion, et comme je lui avais expliqué que je passais mon temps en cours à la fac à chanter une version française de ce titre, il a organisé une session d'enregistrement avec Revolving Paint Dream lors d'un de mes séjours à Londres. La piste instrumentale de "La bulle jaune" est celle de la chanson "Yellow ball" sur "Off to heaven", le premier album de Revolving Paint Dream...

J.C. Brouchard, août 2004.

Coupures de presse (cliquer pour agrandir)

Interview d'Alan McGee et compte-rendu du concert du 25 octobre 1986 dans Libération du 11/11/1986Interview d'Alan McGee et compte-rendu du concert du 25 octobre 1986 dans Libération du 11/11/1986 (suite)Melody Maker, 15 novembre 1986 New Musical Express, 29 novembre 1986 N° 1, 1er novembre 1986

L'Union de Reims, 22 avril 1987 L'Equerre, vers 1987 L'Union, octobre 1986 Mea Culpa, vers 1987

Photos promotionnelles (cliquer pour agrandir)

JC Brouchard, par Luke Hayes, 1987 JC Brouchard, par Philippe Roger, 1987 JC Brouchard, par Marie Camus, 1987